MONTREUIL cinéma le Méliés, 15 Mars

Golda Maria

Un film de Patrick et Hugo Sobelman

En 1994, Patrick Sobelman filme chez elle sa grand-mère Golda Maria Tondovska.

Face à la caméra, ses souvenirs reviennent, de son enfance en Pologne à sa vie de femme en France, nous livrant le témoignage vivant d’une femme juive née en 1910, sa traversée du siècle et de ses horreurs

En 2020, Patrick et son fils Hugo ont fait de ce témoignage intime un film, universel et essentiel.

Sur la scène du Méliès, les élèves de 3e du collège Solveig Anspach de Montreuil

Le cinéma Le Méliès accueillait deux publics de plus de 80 personnes en même temps : les adultes venus voir la performance d’élèves de classe de 3e du collège Solveig Anspach de la commune qui ont réalisé leur film intitulé « Dans les coulisses de la manifestation du 11 novembre 1940, France, 2019-2020 », le Stop motion réalisé dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2020-2021 sous le thème « 1940, entrer en Résistance : comprendre, refuser, résister ». Le film a reçu la Mention spéciale du jury national CNRD et le Prix du documentaire moins de 15 ans au DUFF (The Dubrovnik Film Festival) 2021. Cette fois, les scolaires étaient sur la scène et montraient leur œuvre.

Pour l’occasion, Patrice Bessac, maire de Montreuil, saluait les élèves : « Ce soir la jeunesse et la culture étaient à l’honneur. J’adresse mes félicitations aux 8 élèves du collège Solveig Anspach pour la réalisation de leur court métrage en stop Motion intitulé « dans les coulisses de la manifestation du 11 novembre 1940 » et récompensé au festival du film de Dubrovnik dans la catégorie documentaire de moins de 15 ans. Au nom de la municipalité, je leur ai remis le diplôme de jeune ambassadeur citoyen. Ils font la fierté montreuilloise (au niveau national et à l’international !) grâce à leur talent. Nous sommes très fiers, un grand bravo pour ce travail réalisé avec brio. Vous nous avez transmis des valeurs et une vision d’un événement historique avec un regard différent à travers une performance artistique inédite !

Vive la culture et vive la jeunesse Montreuilloise riche de talents, de créativité et d’inventivité. »

Suivait Golda Maria, de Patrick Sobelman, France, 2020, documentaire dans lequel l’auteur filme chez elle sa grand-mère Golda Maria Tondovska, de son enfance en Pologne à sa vie de femme en France, livrant le témoignage vivant d’une femme juive née en 1910, sa traversée du siècle et de ses horreurs. A l’issue de la projection, un échange a eu lieu avec le réalisateur Patrick Sobelman, Eric Lafon, directeur scientifique du Musée de l’Histoire vivante de Montreuil, et Stéphane Goudet, directeur du Méliès.

Publié dans 2- Festival 2022 | Commentaires fermés sur MONTREUIL cinéma le Méliés, 15 Mars

Saint Ouen cinéma Espace 1789, 14 MARS

Ciné/débat

Espace 1789, 2-4 rue Alexandre Bachelet 93400 Saint-Ouen-sur-Seine

Intervenante : Stéphanie Trouillard, journaliste pour France 24, auteure du webdocumentaire
« Si je reviens un jour », à partir des lettres retrouvées de Louise Pikovsky, lycéenne française, déportée et assassinée à Auschwitz, aujourd’hui adapté en BD.

« Une jeune fille qui va bien »

synopsis

Un film émouvant et fin

Irène, jeune fille juive, vit l’élan de ses 19 ans à Paris, l’été 1942. Sa famille la regarde découvrir le monde, ses amitiés, son nouvel amour, sa passion du théâtre… Irène veut devenir actrice et ses journées s’enchaînent dans l’insouciance de sa jeunesse.

“Cette chronique d’une apprentie comédienne juive sous l’Occupation séduit par son ton juste et sa maîtrise du hors-champ. Le premier long métrage en tant que réalisatrice de Sandrine Kiberlain est une réussite.” avoir-alire.com

C’est l’avis des quelque 40 spectateurs qui ont assisté à la projection de « Une jeune fille qui va bien », de Sandrine Kiberlain, lundi 14 mars à l’Espace 1789 à Saint Ouen. Ou comment en plein été 1942 dans Paris occupé par les nazis, Irène, jeune fille française juive et pétillante de 19 ans passionnée de théâtre ne rêve que de son avenir de comédienne. Dans le débat qui a suivi la projection, en présence de Stéphanie Trouillard, journaliste à France 24 et qui mène un travail de fond sur cette sombre période de l’histoire de France, le public a avoué avoir (re)senti la gravité de la situation au fil des images. La lente spirale se met en place d’abord par petites touches anodines, puis pressantes jusqu’au plan final qui tombe comme un couperet.

« Si je reviens un jour » – Les Lettres retrouvées de Louise Pikovsky de Thibaut Lamber, dessinateur, et Stéphanie Trouillard, auteur. Bande dessinée cartonnée éditions Des Ronds Dans l’O. Ou comment, plusieurs mois durant, Louise Pikovsky, jeune lycéenne juive, a correspondu avec sa professeure de lettres du lycée Jean De La Fontaine à Paris. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille.

Stéphanie Trouillard, journaliste à France 24

Publié dans 2- Festival 2022 | Commentaires fermés sur Saint Ouen cinéma Espace 1789, 14 MARS

Montreuil cinéma Le Méliès samedi 12 mars

Concert Mémoire et Cinéma,

Un violon dans l’Histoire

Une soirée d’exception

Accompagnée de Michaël Ertzscheid au piano, Isabelle Durin met son violon au service d’une anthologie remarquée de musiques de films liés aux traditions juives et à la Seconde Guerre Mondiale : l’album Mémoire et Cinéma, paru sur le label Paraty (PIAS)

Yentl, Un violon sur le toit, La vie est belle, Exodus, La Liste de Schindler, Yiddish Mame, Le Journal d’Anne Frank, La Passante du sans souci, Le concerto de l’adieu, La vie devant soi… Les compositeurs, John Williams, Michel Legrand, ou encore Nicola Piovani, ont su créer un univers musical qui demeure intact dans notre mémoire grâce aux mélodies à la fois douces et passionnées du violon, autant de réminiscences qui laissent entrevoir que images et sons sont intimement liés.

Projection d’images des films pour accompagner la musique

70 spectateurs pour l’ouverture grand public de notre festival la Résistance au cinéma. Des photographies de la superbe soirée hier soir au cinéma Le Méliès. Festival La Résistance au Cinéma en Seine-Saint-Denis. Beaucoup d’émotions. Toutes et tous, nous avons vibré au son du violon d’Isabelle Durin et du piano de Michaël Ertzscheid. Organisée avec nos amies et amis de de l’association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de Seine-Saint-Denis.

Merci à Isabelle Durin et à Michael Ertzscheid pour leur interprétation de ces superbes musiques de films. Merci Stéphane Goudet, directeur de l’équipement culturel montreuillois, de nous avoir accueillis dans cette magnifique salle du Méliès qui, en prime nous a offert à l’issue du concert, le plaisir de découvrir le court métrage “L’Inspection” de Caroline Brami et Frédéric Bas, en présence de Frédéric Bas. Court métrage passionnant qui pose la question de l’enseignement de l’Histoire de la Shoah dans les salles de classe. Entre engagement, émotion, distance nécessaire, factuel désincarné ? https://www.fondationshoah.org/…/linspection-court… Il s’est bien agit ici entre le concert d’Isabelle Durin et Michaël Ertzscheid et le court métrage de poser la question de la transmission de l’Histoire et des chemins de la Mémoire.

Publié dans 2- Festival 2022 | Commentaires fermés sur Montreuil cinéma Le Méliès samedi 12 mars

Villemomble théâtre Georges-Brassens jeudi 10 mars

Sophie Scholl, les derniers jours

SÉANCE SCOLAIRE

théâtre Georges-Brassens Villemonble

Munich, 1943. Tandis que Hitler mène une guerre dévastatrice à travers l’Europe, des étudiants forment un groupe de résistance, La Rose Blanche. Hans Scholl et sa soeur Sophie font partie du noyau dur du mouvement. Le 18 février 43, ils sont appréhendés par la Gestapo et emprisonnés…

Un film poignant véridique, trépidant et vivant

jeudi 10 mars, 18h30, plusieurs dizaines de collégiens et d’anciens élèves se pressent à l’entrée du théâtre Georges-Brassens pour assister à la projection du film “Sophie Scholl, les derniers jours” de Marc Rothemund. Film poignant non seulement pour ces jeunes d’aujourd’hui, mais également pour les adultes présents.

Sitôt le film terminé, le régisseur a la bonne idée de laisser sur l’écran l’image de la vraie Sophie Scholl, jeune et souriante. Elle accompagne les échanges entre les jeunes et les animateurs de l’association des Amis du Musée de la Résistance nationale de Seine-Saint-Denis, organisateurs avec les enseignants de cette “classe découverte” sur la Résistance allemande sous le joug nazi. Au total 75 élèves ont participé à la soirée.

Publié dans 2- Festival 2022 | Commentaires fermés sur Villemomble théâtre Georges-Brassens jeudi 10 mars

festival la Résistance au cinéma en Seine-Saint-Denis 2022

Tout le programme 2022

Publié dans 2- Festival 2022 | Commentaires fermés sur festival la Résistance au cinéma en Seine-Saint-Denis 2022