1155 élèves au 2e festival “La Résistance au cinéma” spécial scolaires

Record battu. 1155 élèves d’écoles, collèges, lycées ont assisté à une projection de film dans plusieurs cinémas du département entre le 7 novembre et le 14 décembre dans le cadre du second festival “La Résistance au cinéma” spécial scolaires organisé par les Amis du Musée de la Résistance nationale de Seine-Saint-Denis.

Jeudi 16 novembre, cinéma Le Trianon de Romainville-Noisy le Sec, débat avec Maryvonne Braunschweig, ancienne professeure d’histoire-gépgraphie, auteure en 1988 avec Bernard Gidel, professeur de lettres, de Les Déportés d’Avon : enquête autour du film de Louis Malle « Au revoir les enfants », après la projection du film “Au Revoir les Enfants” de Louis Malle. © Pierre Gernez

Un record ? Oui, parce que l’an passé, pour la première édition, “seuls” mille scolaires avaient franchi les portes de salles obscures. C’est l’école au cinéma ou comment utiliser un film pour enseigner l’histoire. Mieux : chaque projection a été suivie d’une rencontre avec des intervenant.es pour répondre aux questions diverses et variées des jeunes spectateurs et spectatrices.

Au programme de cette deuxième édition, une liste de films choisis par les salles de cinéma elles-mêmes: “L’Armée du crime” de Robert Guédiguian; “Train de vie” de Radu Mihaileanu; “To be or not to be” de Ernst Lubitsch; “Au revoir les enfants” de Louis Malle; “Josep” de Aurel; “Où est Anne Frank!” de Ari Folman; et “Les Secrets de mon père” de Véra Belmont. Si plusieurs fictions ont déjà figuré au programme de précédentes éditions du festival séquano-dyonisien, elles n’en restent pas moins un moyen de découverte pour les élèves et leur enseignant.

Les intervenant.es eux-mêmes ont apprécié ces échanges. Ainsi, Eric Lafon-Amrein, directeur du Musée de l’Histoire vivante de Montreuil; Bernard Grinfeld, fils de déporté à Auschwitz, co-président de l’association Fonds Mémoire d’Auschwitz, et membre du jury du Concours National de la Résistance et la Déportation; Thierry Berkover, fils de déporté à Auschwitz et président national des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, membre du jury du Concours National de la Résistance et la Déportation; Eric Brossard, professeur agrégé d’histoire, professeur relais chargé de mission Histoire et Mémoire et membre du jury du Concours national de la Résistance et de la Déportation; Maryvonne Braunschweig, professeure agrégée d’histoire-géographie retraitée, auteure en 1988 avec Bernard Gidel, professeur de lettres, de Les Déportés d’Avon : enquête autour du film de Louis Malle « Au revoir les enfants », secrétaire générale du Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah-Amicale d’Auschwitz, membre du CA de l’UDA (Union des Déporté(e)s d’Auschwitz) et membre du jury du Concours National de la Résistance et de la Déportation; et Gregorio Rodriguez, professeur d’espagnol, fils de républicain espagnol interné en France. Qu’ils en soient ici remercié.es pour leur disponibilité et leur écoute auprès des jeunes spectateurs et spectatrices.

Lundi 20 novembre, cinéma l’Ecran nomade de Bobigny, débat avec Thierry Berkover, fils de déporté à Auschwitz et président national des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, membre du jury du Concours National de la Résistance et la Déportation après la projection de “Où est Anne Frank” de Ari Folman. © Pierre Gernez

Prochains rendez-vous :

“Dans le cadre de “La Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme” en mars prochain, les Amis du Musée de la Résistance nationale de Seine-Saint-Denis proposent, dans la continuité de la panthéonisation de Missak Manouchian et de Mélinée, le 21 février prochain, une édition EXCEPTIONNELLE du festival spécial scolaires intitulée des deux vers du poème de Louis Aragon  “23 étrangers et nos frères pourtant (…) qui criaient la France en s’abattant”.

Comme d’habitude, la billetterie prise en charge par l’association et échanges avec un.e intervenant.e. De plus, proposition d’installation de l’exposition du Musée de la Résistance nationale sur les “23 de l’Affiche rouge” réalisée en partenariat avec les éditions Dupuis et en lien avec l’album de bande dessinée Missak, Mélinée et le groupe Manouchian, les fusillés de l’Affiche rouge (scénario de Jean-David Morvan, dessin de Thomas Tcherkézian) plus de renseignements ici :http://www.expo-manouchian-mrn.fr

Deux films proposés : “L’Armée du crime” de Robert Guédiguian et le documentaire “Nous étions des Combattants” sur les MRJ-MOI – Mouvement de la Résistance juive – Main d’oeuvre immigrée – réalisé par l’association MRJ-MOI.

Enfin, cette semaine éducative du lundi 25 au vendredi 29 mars 2024 sera prolongée pendant la première semaine du 19e Festival “La Résistance au cinéma en Seine Saint Denis” tout public du lundi 25 mars au dimanche 7 avril 2024.

Comment résister à ce programme ?

Contact : amrn93@club-internet.fr

Ce contenu a été publié dans 2e Festival "spécial scolaires" automne 2023. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.