Musée de la Résistance Nationale

L’Association du Musée de la Résistance nationale, créée en 1998, fédère en un réseau 27 associations sur l’ensemble du territoire français dont de nombreuses associations gestionnaires de musées implantés dans plusieurs régions et virtuels.

Conformément à son objet statutaire, le Musée de la Résistance nationale allie, dans une logique de convergence des mémoires, la transmission de la Résistance et des violences perpétrées au nom de l’idéologie nazie, en collaboration avec l’Etat français : recherches, préservation, valorisation et transmission de l’histoire du second conflit mondial, de la Résistance et des Déportations, de la répression et de la persécution.

Le réseau Musée de la Résistance nationale constitue, enrichit et conserve des collections sur l’histoire de la Résistance et de la Déportation, fruit de plus de 5 000 donations et dépôts privés ou publics, collection unique du réseau Musée de la Résistance nationale qui bénéficie de l’appellation « Musée de France ».

Le Musée de la Résistance nationale initie et conçoit des programmes muséographiques, scientifiques, pédagogiques et culturels. Les programmes en cours : Mémorial des femmes résistantes et déportées du Fort de « Romainville » aux Lilas ; centre d’interprétation à Châteauroux ; agrandissement du Musée à Chateaubriant ; nouveau site du Musée de la résistance azuréenne à Nice ; le dictionnaire des brigadistes français de l’ACER ; agrandissement et développement du Musée de Montluçon ; la muséographie du musée de Givors. Le MRN participe avec le Département de la Seine-Saint-Denis et le Mémorial de la Shoah au réseau des lieux d’histoire et de mémoire de la Seconde Guerre mondiale en Seine-Saint-Denis.

Le Musée de la Résistance nationale développe plus particulièrement des actions et outils à l’attention des scolaires.

Les expositions du MRN

Le réseau Musée de la Résistance national réalise des expositions plus particulièrement dédiées aux scolaires. Les plus récentes :

-Les graffiti du Mont-Valérien, exposition itinérante sur des traces exceptionnelles, réalisée avec l’ONACvG et le Mémorial de la Shoah.

-Les « 31000 », femmes résistantes, déportées, exposition itinérante de 15 panneaux qui retrace l’histoire des 230 femmes résistantes emprisonnées au Fort de Romainville, puis déportées à Auschwitz par les nazis le 24 janvier 1943.

-Aux Armes, citoyens ! La Résistance et les symboles républicains, exposition itinérante de 14 panneaux, qui présente le combat de la Résistance pour réaffirmer les symboles de la République.

en programmation :

-Manouchian et les fusillés de l’Affiche rouge, exposition itinérante février 2024 http://www.expo-manouchian-mrn.fr

-Aux armes citoyens, exposition virtuelle

-Le CNRD, 60 ans d’histoire, de mémoire et d’engagement citoyen, exposition itinérante

Les publications récentes du MRN

-Thomas Fontaine et Benoît Pouvreau, Le Bourget-Drancy, la première gare de déportation des Juifs de France, Musée de la Résistance nationale, Département de la Seine-Saint-Denis, Mémorial de la Shoah, 2023.

-Fernand Zalkinow, collection Lettres de fusillés, Rennes, Ouest-France, Mémorial du Mont-Valérien, Musée de la Résistance nationale, 2022 ; ouvrage écrit par Thomas Fontaine

Le CNRD, 60 ans d’histoire, de mémoire et d’engagement citoyen, Musée de la résistance nationale, Mémorial de la Shoah, 2021.

Michael Kenna. La lumière de l’ombre, photographies des camps nazis, Musée de la résistance nationale, 2021.

Le CNRD

Le MRN développe, accompagne et promeut le Concours National de la Résistance et de la Déportation. Le MRN participe chaque année à la réalisation du dossier national du CNRD, piloté par l’une ou l’autre des fondations, en fonction du thème annuel retenu. Le réseau MRN est membre du jury national du CNRD qui définit le thème annuel. Il est membre du collège national des correcteurs qui détermine le palmarès national. Les membres du réseau MRN sont présents dans les collèges des correcteurs au niveau départemental et au niveau académique. Ils produisent des dossiers pédagogiques en lien avec leur territoire ou l’histoire qu’ils portent. Ils participent à l’organisation d’initiatives à destination des enseignants et des élèves, en partenariat avec l’Education nationale (formations, visites des sites, rencontres et conférences, projections et débats, etc.). Le MRN réalise et édite sous forme papier et électronique la brochure « Résistance », numéro spécial du journal du MRN de 32 pages dédié au thème du CNRD. Le réseau MRN réalise une exposition temporaire sur le thème du CNRD au Musée de la Résistance à Chateaubriant, exposition itinérante prêtée aux établissements scolaires de la région Pays-de-la-Loire.

CNRD 2023-2024 : Résister à la Déportation en France et en Europe

Numéro spécial 32 pages resistance_2023_specialcnrd-32pages-web.pdf (ac-creteil.fr)

Autres ressources en ligne du réseau MRN

– Musée de la Résistance de Châteaubriant https://musee-resistance-chateaubriant.fr

– Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher https://www.resistance-deportation18.fr/espace-pedagogique/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation/2023-2024-resister-a-la-deportation-en-france-et-en-europe

– Mémoire des résistants juifs de la Main-d’oeuvre immigrée (MRJ-MOI) https://museemrjmoi.com

Il peut être utile également de consulter les numéros spéciaux Résistance de la revue Notre Musée, publiés à l’occasion d’autres sessions du CNRD. C’est le cas notamment des numéros suivants :

“Nous qui sommes encore vivants”. Résister dans les camps nazis. (CNRD 2012)

La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l’univers concentrationnaire. (CNRD 2015)

Chroniques interdites. Résister par l’art et la littérature. (CNRD 2016)

La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi (CNRD 2017)

Répressions et déportation en France et en Europe 1939-1945 (CNRD 2019) Pour accéder à ces numéros, https://www.musee-resistance.com/pedagogie/ressources-pedagogiques